Histoire de Grévin
Des fondateurs à nos jours

A la fin du 19e siècle, Arthur Meyer, journaliste et fondateur du célèbre quotidien Le Gaulois, a l’idée de présenter à ses contemporains les personnalités qui font la une de son journal, en trois dimensions cette fois. A une époque où la photographie n’est que peu utilisée par la presse, il imagine la création d’un lieu où le public pourrait enfin "mettre un visage" sur les personnalités qui font l’actualité.

Pour mener à bien ce projet original, il fait appel à Alfred Grévin. A la fois dessinateur humoristique, créateur de costumes de théâtre et sculpteur, ce dernier s’investit totalement dans le projet, jusqu’à lui donner son nom. Lorsque Grévin ouvre ses portes le 5 juin 1882, le succès est immédiat !

En 1883, Gabriel Thomas, un grand financier à l’origine de la société d’Exploitation de la Tour Eiffel et du théâtre des Champs Elysées, assure à Grévin une structure économique lui permettant de se développer rapidement. Il enrichit ainsi le site de nouveaux décors qui constituent aujourd’hui un précieux patrimoine, tels que le Théâtre Grévin classé à l’Inventaire des Monuments Historiques ou encore le Palais des Mirages datant de l’Exposition Universelle de 1900...

Plus d’un siècle après et fidèle à l’esprit de ses trois pères fondateurs, ce lieu unique en son genre offre toujours au public l’incroyable opportunité de "toucher des yeux" les célébrités qui font l’actualité.